• Bonjour à toutes et à tous

    Comme vous le savez probablement, les greyhounds, ces majestueux lévriers , de la même famille que les galgos subissent le pire au niveau international.

    Elevés massivement pour la course, les meilleurs vivront au mieux dans une cage 20h sur 24 , seront drogués, battus, forcés  à courir, nombres de chiots s'ils ne correspondent pas au standard attendu seront vendus aux laboratoires , et oui et je le rappelle en toute légalité car le greyhound n'a qu'un statut d'animal d'élevage au vu de la loi, autant dire, rien...

     

    Si vous voulez aider les greyhounds, c'est le moment plus que jamais! Gros SOS

     

    Et voici la vidéo de leur arrivée, tels des objets déchargés dans des caisses:

     

     

    Les greyhounds sur le déclin, dits plus lents seront eux exportés par avion en Chine, il y a hélas là bas l'un des pires cynodromes au monde, celui de Macao; un enfer, où les chiens sont détenus dans d'horribles conditions et destinés à une mort atroce.

    Depuis des années , les associations de sauvetage de greyhounds luttent au niveau international à coups de pétition et actions terrains pour faire interdire cette horreur!

    En particulier, " Anima " basée à Macao et dirigée par l'éminent Albano Martins , grand monsieur de la cause animale qui n'a de cesse de vouer sa vie aux sauvetages de ces anges!

    Catherine, Présidente de notre association partenaire " Lévriers en détresse " se rendra à Macao prochainement en mai, à ses côtés pour tenter de valider ce sauvetage.

    Actuellement, il reste environ 550 greyhounds qui se meurent là bas.

     

    Si vous voulez aider les greyhounds, c'est le moment plus que jamais! Gros SOS

    Pour avoir du poids face aux dirigeants chinois qui prennent les décisions de vie ou de mort concernant ces pauvres malheureux, il nous faut des engagements d'adoption.

    Cela signifie, réserver dès à présent un greyhound, certes, vous ne savez pour l'instant rien , car nous mêmes n'avons aucune idée de leur état sur place et le nombre de femelles, mâles, leur âge ect!

    Nous vous demandons pour les personnes qui souhaitent adopter un grey de vous engager via notre formulaire et bien sûr si nous avons l'immense bonheur de pouvoir les faire sortir de ce mouroir, vous pourrez choisir votre protégé.

    Ce même système a permis le sauvetage de centaines de greyhounds lors de la fermeture du cynodrome de Barcelone en Espagne par exemple , entre autres.

     

    Voici le lien: levriers-en-detresse.org, menu: " comment adopter ".

     

    Si vous voulez aider les greyhounds, c'est le moment plus que jamais! Gros SOS

    Si vous voulez aider les greyhounds, c'est le moment plus que jamais! Gros SOS

     

    Oui je sais que dans ce contexte où les lévriers sont devenus d'immense vitrines et où vous avez la possibilité de choisir de façon très vaste, cela change , mais grâce à vous, ce geste au grand cœur permettrait de sauver des centaines de vie en plus de votre lévrier.

    Si ce sauvetage aboutit, le cynodrome fermera ensuite ses portes, c'est d'autant plus urgent que malgré une fermeture annoncée il y a quelques mois, les dirigeants se sont vus finalement rajouter en janvier une rallonge d'exploitation de deux ans.

    Amoureux des lévriers, les greyhounds qui subissent les mauvais humains ont leur vie entre vos mains!

    Rappelons que les greyhounds ont un caractère similaire aux galgos, très proches de l'humain, doux et calmes en intérieur et vu leur passé, ils courent ensuite bien souvent avec modération.

    Ils sont même plus extravertis en général et moins réservés, faisant très vite confiance à celui ou celle qui leur ouvre leur foyer.

    Si vous voulez aider les greyhounds, c'est le moment plus que jamais! Gros SOS

     

    Si vous voulez aider les greyhounds, c'est le moment plus que jamais! Gros SOS

     

    Merci pour eux

     

    Elodie

     

    Contact   " Lévriers en détresse "

    Vous pouvez contacter directement Catherine Madry la présidente de LED par téléphone au 06.71.65.65.65 ou par email à levriersendetresse@orange.fr 

     

     

    Partager via Gmail

    7 commentaires
  • Bonjour à toutes et tous

    Juana est une urgence, elle est très craintive et s'est échappée de sa famille d'accueil en Espagne, fort heureusement elle a été trappée une semaine après et se trouve en sécurité à présent.

     

    Recherchons famille d'accueil d'urgence pour JUANA, galga très craintive

    Recherchons famille d'accueil d'urgence pour JUANA, galga très craintive

     

    Nous avons besoin pour elle d'une famille expérimentée auprès des lévriers très craintifs qui saura mettre en place toutes les mesures de précaution et veiller sur la douce.

    Vous serez également suivi et conseillé par une éducatrice comportementaliste professionnelle spécialisée en traumas.

    Elle est née en mars 2015.

    La famille devra se trouver idéalement en Alsace, pour des raisons de suivi et proximité avec le siège de l'association.

     

    Recherchons famille d'accueil d'urgence pour JUANA, galga très craintive

     

     

    Pour toute proposition d'aide: contact : contact@aunomdesgalgos.fr

    Recherchons famille d'accueil d'urgence pour JUANA, galga très craintive

     

    Merci pour elle  

     

                                                                    Elodie BUDIEL

    Partager via Gmail

    2 commentaires
  • Bonjour à toutes et à tous

    Ce jour, une grande urgence relayée par mon amie Perrine d' " Action invisible ".

    Cette chienne est grand danger de mort et nous devons tous ensemble trouver une solution très vite, une association pour la couvrir est également recherchée!

     

    Clara,  en danger de mort et c'est en France! Gros SOS URGENT !!! dans le 64

    Voici son texte:

    " CLARA - Grande urgence Croisée Labrador / Berger Femelle Née en 2010 La vie de Clara est doublement menacée. En effet, cette belle croisée qui vit dans les Pyrénées a pris l'habitude de s'échapper de chez elle pour faire diverses bêtises dans le voisinage avant de rentrer chez elle.

    Excédés, des voisins se sont rebellés, allant malheureusement jusqu'à empoisonner l'un des autres chiens du propriétaire de Clara. Mais celui-ci, âgé et dépassé par la situation, a décrété que Clara mettait en danger la vie de ses autres, et plutôt que de clôturer son terrain, menace donc de l'euthanasier....

    Je vous l'accorde, ce raisonnement est tout à fait absurde et choquant, mais si Clara ne trouve pas rapidement des adoptants responsables, Clara risque: 1) d'être empoisonnée par des voisins, 2) d'être euthanasiée par son maître.

    Il y a urgence donc.

    Clara est une gentille chienne, câline et proche de l'humain. Elle est sociable avec les autres chiens de taille moyenne ou grande, mais elle n'est ni ok petits chiens, ni ok chats. Elle se trouve actuellement dans le département 64 mais peut-être adoptée partout / co-voiturage acceptés. Adoption contre don libre. CLARA - Grande urgence Croisée Labrador / Berger Femelle Née en 2010 La vie de Clara est doublement menacée. En effet, cette belle croisée qui vit dans les Pyrénées a pris l'habitude de s'échapper de chez elle pour faire diverses bêtises dans le voisinage avant de rentrer chez elle. Excédés, des voisins se sont rebellés, allant malheureusement jusqu'à empoisonner l'un des autres chiens du propriétaire de Clara. Mais celui-ci, âgé et dépassé par la situation, a décrété que Clara mettait en danger la vie de ses autres, et plutôt que de clôturer son terrain, menace donc de l'euthanasier.... Je vous l'accorde, ce raisonnement est tout à fait absurde et choquant, mais si Clara ne trouve pas rapidement des adoptants responsables, Clara risque: 1) d'être empoisonnée par des voisins, 2) d'être euthanasiée par son maître. Il y a urgence donc. Clara est une gentille chienne, câline et proche de l'humain. Elle est sociable avec les autres chiens de taille moyenne ou grande, mais elle n'est ni ok petits chiens, ni ok chats. Elle se trouve actuellement dans le département 64 mais peut-être adoptée partout / co-voiturage acceptés. Adoption contre don libre.

    Contact: perrinemallet46@gmail.com"  

     

    Clara,  en danger de mort et c'est en France! Gros SOS URGENT !!! dans le 64

     

    Je vous redonne le contact de Perrine: perrinemallet46@gmail.com  

     

    Merci d'avance de votre mobilisation

     

    Elodie BUDIEL

    Partager via Gmail

    5 commentaires
  • Bonjour à toutes et tous

    Ce jour, nous avons une pensée, qui bien sûr est quotidienne et pas seulement en cette journée décrétée pour les galgos par l'Espagne en tous les martyrs qui subissent une terrible vie, les galgos et pas que....j'y reviendrai .

    Tout d'abord une fois n'est pas coutume, je vais dédier cet article  à mes cinq galgos adoptés .

    Tout d'abord , Diego, mon premier galgo adopté à 8 mois et à présent six ans en février!

    Ce qui m'a touché c'est la cause, je voulais adopter juste celui qui conviendrait à nos conditions d'adoptions, enfants en bas âge, chats , petit jardin et c'est ce petit noir dont personne ne voulait , de plus mâle qui m'a été proposé et le début d'un investissement dans cette cause en particulier à ce moment.

     

    1 er Février, jour du galgo, du martyr à une icône....

    1 er Février, jour du galgo, du martyr à une icône....

     

     

    Peu après, j'ai adopté Angela, pareil, on ne l'a pas choisie, on voulait juste celle qui avait le moins de chance, elle faisait partie d'un camion de sauvetage avec de superbes galgas toutes réservées , mais c'est elle qui nous a émus! un parcours difficile car je suis alors passée du galgo sociable et facile comme Diego au trauma avéré d'une chienne qui a beaucoup souffert.

    Adoptée à six ans , elle en a ce jour 10 et demi et que de progrès, que d'émotions!

    1 er Février, jour du galgo, du martyr à une icône....

    1 er Février, jour du galgo, du martyr à une icône....

     

     

    Mon troisième galgo adopté fut Amalia, alors là j'avais voulu me lancer pour être famille d'accueil! j'ai alors choisi une belle galga blanche et jeune, me disant que cela serait bien plus facile pour la faire adopter et ne pas m'y attacher!

    Mais non, cette petite misère est arrivée toute maigre, marquée de partout, et si heureuse de découvrir une nouvelle vie à nos côtés qu'on ne s'est pas résolus à la laisser repartir.

    1 er Février, jour du galgo, du martyr à une icône....

    1 er Février, jour du galgo, du martyr à une icône....

     

     

    Ensuite, un jour en regardant les photos des chiens que j'avais à l'adoption, mon mari a un immense coup de cœur sur un chiot galgo de 4 mois! il s'appelait à l'époque Patata, je vous laisse comprendre pourquoi nous avons changé son prénom! happy!

    Pour une fois, mon mari avait envie de choisir et bien sûr je lui ai fait ce plaisir et Hercule nous a rejoint, au final il a bien plus du grey que du galgo et c'est devenu un grand loulou qui mesure 75 cm au garrot!

    Il a deux ans et demi à présent.

    1 er Février, jour du galgo, du martyr à une icône....

    1 er Février, jour du galgo, du martyr à une icône....

     

    Enfin, entre temps, une galga revient après une semaine d'adoption pas loin de chez moi! je récupère alors in extremis Brandy, galga de six ans, qui en a 8 aujourd'hui.

    Elle était aussi à la base en accueil, mais personne n'a voulu d'une petite mère toute balafrée, craintive et de plus pas ok chats, positive leish, elle s'est bien intégrée chez nous, et a développé un lien très fort avec moi, et elle est donc restée.

    1 er Février, jour du galgo, du martyr à une icône....

    1 er Février, jour du galgo, du martyr à une icône....

    Vous comprendrez ainsi, comme tous ceux qui me connaissent y compris en vrai, nombreux aussi sur ma page Facebook à savoir combien je les aime et combien le sort des galgos me tient à cœur.

    Après, depuis 7 ans de bénévolat, j'avoue avoir vu émerger un spécisme important concernant les galgos, un nombre d'associations énorme leur étant consacré, des personnes qui n'ayant jamais été dans la cause animale ni de loin ni de près devenir quasi obsédées par ces merveilleux chiens.

    1 er Février, jour du galgo, du martyr à une icône....

    Les sauvetages de masse , les pages et pages de galgos sur le bon coin à l'adoption, des adoptions non suivies par des assos peu scrupuleuses , tout cela envahit et pollue ce combat.

    Le galgo , pauvre martyr à l'horrible vie en Espagne a le statut en France d'icône sacrée, hélas au détriment d'autres martyrs qui nécessitent eux aussi toute notre aide, les podencos bien sûr et pas que, faut-il rappeler que les galgueros espagnols chassent avec nombre d'autres chiens que les galgos, matins, dogues allemands, croisés, épagneuls ect ect...

    Voilà pourquoi je ne m'implique plus que dans des assos où nous avons les mêmes idées et la même vision solidaire de la protection animale.

    Je ne parlerai pas des greyhounds ici car je parle de l'Espagne, mais néanmoins la réaction majoritaire les concernant est pour moi très révélatrice des galgomaniaques...cela tournant même à la pathologie mentale pour certaines...

    Le galgo s'il se retrouve en urgence sur le bon coin, branle bas de combat de nombreuses personnes immédiat , par contre un pod ça mobilisera beaucoup moins, par exemple...

    Enfin, combien voyons nous de personnes adopter ces chiens sans en avoir les conditions et ne rien connaître à leurs besoins !

     

    1 er Février, jour du galgo, du martyr à une icône....

    Pendant toutes ces années, je n'ai vu que peu d'avancées concrètes, le but étant avant tout le sauvetage de masse et nous passons pour des immondes personnes dès que l'on ose rappeler notre misère française.

    Faut-il rappeler que la France est aussi l'un des pays champions des abandons, que nos chiens de chasse ne sont pas mieux lotis pour nombre d'entre eux, que les élevages clandestins sont énormes aussi chez nous et pas moins immondes!

    Alors Oui , les sauvetages doivent être tout d'abord de qualité, et la masse empêche cela, c'est statistiquement évident...

    1 er Février, jour du galgo, du martyr à une icône....

    On assiste à des plaidoyers constants sur la misère de ces pauvres chiens mais pas ou peu d'actions de fond....alors la clef se trouve auprès des nombreuses associations de sauvetage qui pourraient ensemble faire peu à peu bouger les choses, hélas, c'est comme si se complaindre dans cette souffrance avait un but....lequel je n'en sais rien....tout cela me consterne.

    Néanmoins, on avance peu à peu et nombre de structures, encore en petit nombre réalisent qu'elles ont dans leur mains des possibilités pour lutter sur la maltraitance espagnole....nous vous en dirons plus dans les temps à venir....

    Quand ces pauvres galgos cesseront -ils d'être les "vaches à lait " d'âmes peu investies qui ont tant d'intérêt à maintenir cette misère?....

    Alors quelles solutions? continuer à nous battre pour eux, continuer à faire de beaux sauvetages raisonnables et suivis tout en enclenchant un arsenal judiciaire.

    Voilà mes vœux pour le jour du galgo que je dédie aussi aux podencos martyrs et à tous les autres qui eux, peuvent mourir bien davantage dans l'indifférence générale.

    Mes propos ne sont pas amers mais au contraire plein d'espoir que tout cela change car heureusement , les belles personnes qui ont envie et réellement que tout cela cesse sont là et de plus plus nombreuses à ouvrir les yeux et réaliser à quel point nous sommes face à un puits sans fond depuis des années et des années.

    Merci de m'avoir lue.

     

                                                                          Elodie BUDIEL

    Partager via Gmail

    3 commentaires
  • Bonjour à toutes et à tous

    Nous sommes fort tristes encore une fois de constater que régulièrement des adoptés reviennent à l'adoption.

    Malheureusement, comme on le sait, le retour d'adoption est inhérent à TOUTE association, nous avons beau prendre toutes les meilleures conditions , rien ne peut assurer que le rescapé sera heureux par la suite toute sa vie.

    Dans les retours d'adoptions, il y a soyons sincères, en partie, une minorité bien souvent, les personnes qui pour cause de difficultés personnelles, financières, et de plus en plus compte tenu de la crise économique ne peuvent garder leurs adoptés, à contre cœur, ces personnes là souhaitent qu'ils soient replacés dans d'excellents foyers.

    Ces personnes là on ne les juge pas, car c'est un acte d'amour d'offrir de meilleures conditions de vie à celui ou celle qu'on aime si fort.

     

    Une adoption, une promesse à tenir........les retours d'adoptions...

    Pedro, adopté et rendu quelques mois après....un jeune podenco orito fort affectueux qui a besoin de présence et beaucoup d'amour !

     

    Après, il y a hélas en majorité, ceux qui ne tiennent pas leur promesse, et se noient dans un verre d'eau à la moindre difficulté, ceux qui pensent qu'un chien avec un passé bien souvent difficile se posera là dans leur maison et s'adaptera immédiatement!

    Ceux qui ne prendront pas la peine de chercher des solutions , attendront que la situation s'aggrave pour ensuite imposer un retour in extremis à l'association...

    Ces gens là que pourtant nous prévenons à chaque fois qu'il ne faut pas hésiter à demander de l'aide, d'autant plus que nous avons une éducatrice comportementaliste bénévole et professionnelle qui soutient nos familles et règle beaucoup de questions d'adaptations avec nos adoptants.

     

    Une adoption, une promesse à tenir........les retours d'adoptions...

    Freddy, qui était en accueil en Espagne était au top comme loulou et d'un coup adopté, il devient un pod ingérable selon la famille adoptante...c'est un petit cœur très sociable qui a environ un  an et se retrouve en accueil en Belgique.

     

    Une adoption, une promesse à tenir........les retours d'adoptions...

    Mora, adorable petite podenca qui a commis le crime d'être trop craintive et rendu même pas après un mois d'adoption....nous étions si heureuses pour elle, de plus positive légèrement à la leishmaniose, personne n'avait souhaité auparavant l'adopter, combien de temps va attendre encore notre belle Mora?

     

    Et pourtant, combien de fois nous voyons nos amours revenir, trop craintif, destructeur, et pourtant des solutions sont là , mais faut -il le vouloir.

    L'observation, la patience, la compréhension sont les clefs d'une adoption réussie et je le redis encore, demandez de l'aide! n'hésitez pas!

    Chaque jour, j'en apprends davantage avec ma meute, on commet tous des erreurs, mais sachez une chose essentielle, c'est que si votre rescapé ne va pas bien, cela vient forcément de vous et c'est vous également qui avec du boulot et beaucoup d'amour pouvez rétablir les choses.

    Voilà le texte de mon association partenaire qui désespère:

    "

    Chers amis,
    La saison de chasse va se terminer dans quelques jours et on ne peut plus sauver de chiens. Ces 2 derniers mois, il n'y a eu que quelques adoptions et plusieurs chiens nous ont été rendus, ce qui implique que nos FA ne peuvent pas prendre les chiens en danger puisque qu'elles doivent gérer les retours d'adoption.
    Pourriez-vous partager nos chiens afin qu'ils trouvent une maison pour toujours ?
    Nous sommes très tristes pour ces loulous qui vont arriver dans quelques jours, plus ceux qui sont déjà en danger dans les perreras et nous nous sentons inutiles car nous ne pouvons plus rien faire pour les aider =(
    Merci de votre soutien !

    "

     

    Une adoption, une promesse à tenir........les retours d'adoptions...

     

    Si vous êtes touchés par l'un de nos amours, contact: sospodencorescue.francophone@gmail.com 

     

    Elodie BUDIEL

     

    Partager via Gmail

    3 commentaires